Le post-natal, ça fini quand?!

Aujourd'hui mes chères mamans, j'ai une révélation pour vous. La période post-natale, ne se termine jamais! Hé oui! Ben là?! allez-vous me dire, ça se peut pas! Oui, ça se peut, mais ce n'est pas une mauvaise chose, au contraire. J'avais envie de vous parler de ce sujet aujourd'hui, parce que quand les mamans voient que je fais du post-natal, elles pensent que je fais seulement du mamans-bébés, où que je m'occupe des mamans dans la première année de bébé. Mais en fait, je m'occupe de toutes les femmes.



Je vois souvent des mamans venir me voir dans la première année après la naissance de leur bébé, découragées parce que leur corps n'est plus comme avant et que ça revient pas vite (et plus il y a de grossesses, plus c'est long à revenir). Mais, c'est tellement tôt encore en période post-natale qu'il n'y a rien d'inquiétant! La première année devrait être un temps pour se refaire une base, réapprendre au corps à faire les choses de manière optimale, travailler la posture, la respiration. Réapprendre au cerveau à activer les bons muscles au bon moment pour donner une pause à ceux qui ont surtravaillés pendant la grossesse. À guérir aussi le plancher pelvien, les douleurs de dos reliés au maternage, les douleurs sacro-iliaques ou de cou et pallier aux faiblesses musculaires. Bien sûr, je crois que l'évaluation périnéale tôt après la grossesse est un "must". Connaitre son plancher pelvien et savoir on en est où c'est très important et seulement les physiothérapeutes en rééducation périnéale peuvent le faire (et merci, car cela m'aide beaucoup dans mon travail postural!). Je ne pense pas tôt après l'accouchement c'est le meilleur moment pour faire un entraînement extrême pour perdre le poids de la grossesse ou pour devenir top shape (éviter le beach body deux semaines après avoir accouché, pour l'amour!) Ça va peut-être faire un temps, mais à long-terme, si vous bases ne sont pas solides, allo les blessures, problèmes de plancher pelvien (saviez-vous que vous pouvez faire une descente d'organes même 8 mois après avoir accouché?!), diastase qui ne guérit jamais et douleurs chroniques ( je mets ça au pire, mais ça arrive plus souvent qu'on pense). Et on sait que c'est beaucoup plus long se remettre d'un blessure et reprendre ses activités qu'évoluer lentement, mais sûrement.


Je me permet une parenthèse ici. On est en demande constante, tout va vite et la pression y est (merci momfit, réseaux sociaux, société, etc). Votre corps est puissant et a donné la vie. Alors, vous ne pensez pas qu'il mérite temps et patience? Oubliez l'idée de revenir"comme avant". Votre corps porte la trace d'une réalisation merveilleuse et vous avez maintenant un nouveau canevas pour vous créer un nouveau corps encore plus fort et solide que l'ancien. N'est-ce pas une belle opportunité?

Deux ans après l'accouchement, le corps devrait être pas mal remit en place. C'est d'ailleurs un bon moment pour penser à une autre grossesse. Le corps est relativement bien remit. Si vous avez pris votre première année pour refaire vos bases, allo le plaisir et la liberté, car vous pourrez tout faire en sécurité, vous aurez connecté avec ce corps et vous le connaitrez. C'est la beauté du post-natal. Ça nous ouvre les yeux sur un corps qui avait des déficiences que l'on savait même pas qu'on avait. Je ne pensais jamais dire ça, mais pour ma part, ma descente de vessie a été un cadeau dans ma vie. J'apprends à utiliser mon corps différement et mieux et je sais qu'il va me remercier dans plusieurs années. À cette étape, on peut penser à pousser la machine un peu plus, parce qu'on saura comment bien la pousser et où sont nos limites.


J'ai parlé ici en terme d'années, mais comme chaque grossesse, chaque post-natal est différent. C'est pourquoi un accompagnement est souvent nécessaire pour vous guider et s'assurer que vous ne sautez pas d'étapes.


Et si mes enfants sont grands? Est-il trop tard?! C'est le merveilleux du corps humain, il n'est jamais trop tard! Le corps garde à vie l'empreinte des grossesses et des accouchements, donc même après vingt ans vous pouvez avoir des "bobos qui sortent" reliés à cet épisode de votre vie. Mais vous pouvez toujours faire quelque chose et améliorer la capacité de votre corps à vivre son quotidien. Il n'est jamais trop tard pour apprendre à son corps comment il doit fonctionner par une bonne éducation et les bons exercices à faire. À chaque instant, on peut se réapproprier notre corps et le diriger vers son plein potentiel. C'est la beauté de mon métier. À chaque jour, je côtoie des femmes qui s'étonnent de ce qu'elles peuvent accomplir, lorsqu'elles savent comment bien bouger. D'ailleurs, si vous lisez ce texte assise à votre ordinateur, redressez-vous légèrement, reculez un peu votre menton et noter les sensations dans votre cou. Si vous êtes sur votre cellulaire, remettez votre tête dans l'axe du cou et sentez comment la tête est moins pesante. De petites corrections peuvent faire de grands changements!

115 vues
© 2019 En Forme  Pour Soi - Audrey D'Amours Kiné. Pilates. Post-Natal. Tous droits réservés.
Certaines des photographies présentes sur ce site sont une propriété de © Merrithew Corporation.
STOTT PILATES® marque déposée de Merrithew Corporation utilisée sous licence.