Heille maman, et si on parlait perte de poids?

L'idée m'est venue de te parler de perte de poids après bébé, après avoir vu un programme d'activité physique passer sur mes réseaux sociaux pour les mamans ayant un IMC autour de 30. Je dois t'avouer que j'ai été surprise et un peu choquée. Alors j'avais le goût de t'en parler. De coeur à corps ou de corps à coeur.


Je comprends parfaitement ce que tu vis nouvelle maman avec un surplus de poids et c'est pas facile. Je n'ai pas eu un surplus de poids après bébé, j'ai eu la chance dans ma malchance de vivre des problèmes de thyroïde et d'avoir perdu beaucoup de poids après bébé. J'ai cependant eu d'autres inconvénients de santé, donc je ne pense pas que la situation était plus agréable. Mais, dans ma vie, j'ai déjà pesé au-dessus de 200 livres, donc je sais ce que c'est d'avoir un surplus de poids. On ne se trouve pas belle sur un moyen temps. Nos vêtements ne nous font plus. On a l'air bouffi. En plus de toute la réalité post-natale? Mais c'est d'un charme! Heu, non.



Bien sûr, on veut perdre ce poids rapidement, on veut remettre nos jeans d'avant, on veut être en forme pour s'occuper de bébé, on veut être en santé et bien dans notre peau, tout simplement. C'est tout à fait légitime et je n'ai aucun problème avec ça. J'ai un problème cependant quand ça devient une pression, un stress,une obsession, que ça devient malsain et que ça te fait faire n'importe quoi, comme par exemple, t'entraîner à outrance trop tôt après l'accouchement (surtout sans supervision). Ça, ça me dérange et ça m'attriste. Ça me fâche aussi lorsqu'on utilise la vulnérabilité des mamans pour leurs vendre des produits ou entraînements miracles pour perdre du poids le plus rapidement possible.


Mon humble opinion, c'est que tu as le droit maman, d'avoir un surplus de poids après bébé et de ne pas te stresser avec ça et de te donner du temps. Tu viens de donner la vie! Ton corps vient de vivre un de ses plus grand et plus beau bouleversement. C'est comme un peu normal qu'il ne revienne pas à son ancien état aussi rapidement que la société le demande et je pousse plus loin, ton corps pré-natal n'existe plus, tu as ce nouveau corps maintenant, ce corps qui a porté la vie, tout simplement. Il faut maintenant l'accepter et l'utiliser à son plein potentiel au lieu de le rejetter et de vouloir être comme "avant".


Ça c'est mon cri du coeur. On est tellement dure avec nous-même en tant que nouvelle maman, pourquoi se rajouter cette pression? Oui c'est une phase désagréable physiquement, mais justement c'est une phase. Chaque chose en son temps. D'ailleurs, je me rappelle lorsque j'étais à mon plus gros d'obséder constamment avec mon poids et de tout essayer pour perdre du poids. Et vous savez quand j'ai commencé à maigrir? Lorsque j'ai accepté ma condition, tout simplement. Quand j'ai arrêté de compter mes calories et de stresser avec ça. J'ai juste choisi de vivre ma vie quand même, avec ce corps trop gros selon les standards. Et très très tranquillement, j'ai perdu du poids parce que je faisais autre chose qu'obséder! Est-ce que c'est la seule manière de maigrir? Non, mais je crois que le mental peut avoir une grande influence sur le physique. Ça peut être une première étape pour ce sentir mieux cependant.


Si je mets uniquement mon chapeau de professionnelle de la santé, dans ma vision un peu avant-gardiste, je te dirais maman que ta perte de poids devrait être la dernière de tes priorités dans les quatres premiers mois après l'accouchement. Je n'aime pas donner de période de temps parce que je prône une approche individuelle et chaque période post-natale est différente. Ton énergie, avant tout, devrait être déployée pour te refaire une santé corporelle et posturale du tonnerre et profiter des premiers mois avec bébé, car ils sont merveilleux et passent à une vitesse folle (ben oui, moi aussi je trouve ça!). Marcher, retrouver une belle respiration, reconnecter avec ton périnée et rebâtir la force de tes muscles posturaux et de tes fessiers, c'est vraiment la première étape. Ensuite, quand on est assez forte, on reprend des entraînements plus intensifs qui favorisent la perte de poids, mais jamais au détriment de l'exécution des exercices! Vous commencer à me connaître.


Alors voilà maman, enlève ce poids sur tes épaules et profites de la maternité, peu importe! Et quand tu te sentiras prête, c'est une étape à la fois, tout simplement.


Amour, les mamans!



134 vues
© 2019 En Forme  Pour Soi - Audrey D'Amours Kiné. Pilates. Post-Natal. Tous droits réservés.
Certaines des photographies présentes sur ce site sont une propriété de © Merrithew Corporation.
STOTT PILATES® marque déposée de Merrithew Corporation utilisée sous licence.