3 outils pour avoir un corps prêt pour toutes tes activités cet été



L’envie de sandales te brûle depuis quelques semaines déjà et tu as hâte de voir la neige fondre pour profiter de l’été? Tu te vois déjà en vélo, en bateau, en randonnée…


Est-ce que ton corps est prêt pour la saison à laquelle tu rêves? Est-ce qu’il va te donner la liberté que tu souhaites pour faire toutes ces activités?


Être limitée dans la vie, on le sait comment c’est plate, on le vit depuis plus d’un an maintenant. Moi comme toi, j’en ai marre de ne pas profiter de toutes mes activités quand je veux, où je veux, mais surtout dans l’insouciance. C’est la même chose avec le corps. On veut tout faire avec insouciance, facilité et énergie. C’est l’essence même de la vie et c’est les fonctions du corps! Nous permettre de nous incarner réellement, d’être ce que nous sommes profondément, en connexion et être dans le mouvement pour nous réaliser et nous permettre de concrétiser notre essence intérieure. Et l’été, c’est tellement une belle saison pour être dans cette espace de légèreté et de mouvement! La nature nous invite à profiter d’elle et on emmagasine autant de la bonne énergie que de la vitamine bonheur. Quoi de mieux pour se sentir vivant?


Ça me rappelle quand j’étais jeune, lorsque je faisais une belle promenade en vélo. En fin de journée avec les derniers rayons du soleil qui me caresse le visage, les cheveux libres dans le vent, les cuisses à l’air et les champs tout autour de moi alors que je pédale et que je vois loin devant à perte de vue et plus loin les montagnes. Je m’arrête un moment et j’entends le bruit des criquets et ça sens la fin de journée d’été. Je me rappelle d’être tellement heureuse et libre! N’est-ce pas ça être vivante?


En vieillissant, la liberté de notre corps peut être moins présente, la connexion au corps plus difficile. Mais l’enfant qui profite librement de la vie est toujours là, au fond de nous. Il nous attend. Il suffit parfois de réveiller le corps un peu pour qu’il refasse surface!


Alors laisses-moi te donner trois trucs pour préparer ton corps à revivre la plénitude de l’été et pour profiter de tous ces moments qui te feront sentir vivante!



1. Vois venir! Prépare ton corps à tes désirs estivaux en faisant une transition


Est-ce que tu as déjà rencontré quelqu’un avec qui tu discutes et tu ne comprends jamais rien parce qu’il saute du coq à l’âne tout le temps? Tu sais, tu discutes, tu es en train de raconter quelque chose et lorsque tu as terminé, tu t’attends à ce que ton interlocuteur rebondisse sur tes propos et là bang! Il part sur un autre sujet, sans aucun lien avec le tien, comme s’il ne t’écoutait pas du tout. Frustrant, non?

Et bien, c’est la même chose pour le corps. Si tu passes de sports d’hiver à sports d’été sans transition, ou pire, de ton netflix and chill à plein d’activités estivales, tu risques de le frustrer lui aussi! Et le corps est rancunier, il va te le faire payer. Comment? Blessures, douleurs, courbatures, le corps aussi peut être passif-agressif lui aussi à ces heures!


Alors, la meilleure chose à faire, c’est de voir venir l’été et d’utiliser le printemps comme transition pour tes activités. De toute manière, c’est exactement la fonction de cette saison, en être une de transition. On le voit bien avec la nature qui se remet en marche. Comment faire ta transition? En amenant progressivement ton corps en mouvement similaires aux les activités que tu veux faire cet été.


Par exemple, tu as fais de la raquette tout l’hiver, où tu as travaillé tes jambes. Cet été tu désires te mettre au jardinage ou au kayak. C’est les bras et le tronc qui vont te permettre d’être à fond dans ces moments. Alors ce serait bien, ce printemps, de retrouver ta connexion et ta force à tes bras et ton tronc. Tu sais ce qui ferait une belle transition? Oui un programme avec des exercices de bras serait génial. Mais tu pourrais aussi faire de la marche avec des bâtons. Ça te permettrait de profiter de la nature du printemps! Pas fou, non? Il y a toujours un bon exercice, au bon moment, à chaque instant!


Pour ma part, j’aimerais me remettre au vélo cet été. Je sais que mes jambes laissent à désirer parce que j’ai passé beaucoup plus de temps assise cet hiver que d’habitude. Il y a deux trucs que je peux faire pour ne pas me chicaner avec mon corps cet été et me ramasser à ne pas être capable de marcher pendant une semaine après ma première sortie.


Premièrement, je peux me faire un mini-programme pour renforcer mes jambes et mon tronc. Je vais me connecter à mes pieds et à mes muscles pour sentir ma force! Je peux le faire tout le printemps pour être prête pour ma première grande sortie et la savourer à fond!


Deuxièmement, je peux et/ou faire des minis-sorties avec mon vélo. Comme je dis toujours, on mange un éléphant une bouchée à la fois, alors je vais faire des petites distances avant de partir en escapade pendant toute une journée.


Et j’en ai même un troisième! Je peux aller marcher dans des endroits avec beaucoup de côtes (merci l’Estrie) qui me feront travailler et mon cardio, et mes jambes. Ça va me permettre d’avoir les jambes fortes et endurantes et de faire des randonnées de vélo sans me soucier de rien, sauf du vent dans mes cheveux!




2. Apprends à connaître ton corps, connaître ses faiblesses et équilibrer ses forces pour utiliser son corps à son plein potentiel cet été!


J’adore l’été me promener longtemps dans de nouvelles villes et de nouveaux villages. Marcher, marcher, marcher, faire du lèche-vitrine, pour ensuite m’installer quelque part pour un apéro ou une crème glacée. C’est tellement agréable de découvrir, parler aux gens, prendre des photos, voir du pays! C’est agréable, mais ça peut devenir aussi super plate si tu te mets à avoir mal dans le dos, aux jambes, aux pieds ou aux épaules avant d’avoir tout vu ce que tu voulais voir. Plate et frustrant, surtout quand tu dois faire ralentir ton partenaire ou ta famille pour toi.


Quand j’ai eu des problèmes avec mon périnée, cette fille-là, c’était moi. Fallait que je prévoie des pauses ou que je raccourcisse nos sorties pour respecter mon périnée et ne pas payer le lendemain et être en repos toute la journée. Maudit que je me sentais limitée! Et je détestais ça. J’espère que tu n’as jamais vécue ça et que tu ne vivras pas ça cet été.


Une chose simple qu’on oublie, c’est de connaître son corps.

Connaître ses limites et les travailler. Et oui. Plate de même. Le bonheur et la liberté, ça passe aussi par des efforts, qui n’ont pas besoin d’être pénibles en passant. Faut se connaître pour amenuir nos faiblesses, équilibrer nos forces. Et se connaître, ça veut dire s’observer.


Je sais que ça peut paraître comme un truc évident, mais la déconnexion au corps et sa non-connaissance sont souvent des causes aux douleurs chroniques, aux limitations, à la perte de la liberté. Et ensuite, on cherche pleins de trucs et de recettes pour être mieux et on oublie ce truc tout simple qui sauve la vie et nous permet de rester en pleine possession de notre corps et surtout, libre. Souvent, les solutions sont dans les choses les plus simples.


J’ai une paire de chaussures d’été que j’adore. Mais elle n’a aucun support pour mes arches. Parce que je m’observe me connait et me connecte, je peux te garantir que, lors de mes journées découvertes je me ramasse en espadrille qui ne fit souvent pas pantoute avec mon kit de la journée et je lâche ma paire de babouches adorées! Mais, à la fin de la journée, je suis tellement heureuse parce que j’en ai profité pleinement! Ma chaussure m’a aidé à supporter mon corps et je retourne chez moi le cœur et le corps heureux, la tête pleine de souvenirs et de beaux moments! Je me promets cet été de trouver des chaussures et confortables et stylées. C’est ce qu’on mérite! 😉


Une femme magnifique qui vient me consulter, a beaucoup de tensions et de douleurs dans son corps. Ça vient beaucoup de la raideur qu’elle se met elle-même dans son corps, sans s’en rendre compte. Elle avait beaucoup de difficulté à respirer et à vivre avec ses douleurs lorsqu’on s’est rencontré. On a travaillé sur sa respiration, la relaxation et surtout l’OBSERVATION de soi. Elle a réalisé par elle-même, comment elle se met ses tensions et aujourd’hui, elle réussit à les réduire parce qu’elle s’observe et peut se rattraper au vol! Elle veut faire de la moto tout l’été et je sais déjà qu’elle aura moins de douleurs, parce qu’elle connait mieux son corps et elle est en préparation pour ça avec moi! Elle pourra s’observer et être prête pour profiter à fond de son été et de ses rides de moto!



3. Travaille ta posture et ta joie tonique pour mettre ton corps en énergie!


En m’observant (haha, truc numéro 2, hé oui, je confirme encore que tout est dans tout!), j’ai remarqué que dans mes journées de fatigue, quand je suis à la maison avec la posture molle d’un escargot, je me sens mille fois plus fatiguée que quand je suis au travail et fatiguée. Quand au travail, ma posture est plus dynamique et je suis plus en mouvement. Donc, je ressens moins la fatigue dans mon corps et dans ma tête.

Alors mon troisième truc pour te préparer ton corps à une saison estivale dynamique, c’est de travailler ta posture et de mettre de la joie tonique dans celui-ci! Ça va dire à ton cerveau que tu es pleine d’énergie et ça va faire circuler le courant partout dans ton corps! Et plus tu seras alignée, plus l’énergie sera disponible pour ce qui compte vraiment, profiter de la vie!


Quand je prends mes marches, j’essaie de pousser le sol avec mes pieds, de mettre de la joie tonique dans mon corps (sans me raidir) et de repousser des livres que j’imagine sur le dessus de ma tête. Quand je fais ça, je me sens forte et alignée et je me propulse beaucoup plus! Ma marche est moins fatigante, je marche plus vite et plus longtemps, parce que je suis tellement bien alignée que ma marche se fait sans effort!


Ça se transpose partout en fait et tout le temps, ce truc! Que tu jardines, que tu fasses la vaisselle, du kayak, du paddle board, plus tu seras en posture tonique, plus tu profiteras de tes activités parce que tu seras alignée et présente dans ton corps! Et oui tu profiteras plus de faire la vaiselle! LOL



Le printemps, c’est maintenant, et c’est le moment parfait pour se mettre en énergie de changement dans son corps! Tu n’as pas à avoir une chicane avec ton corps au début de l’été et te sentir limitée ou déconnectée. Tu peux lui donner de l’amour et faire ta transition en douceur dès maintenant et redevenir cette petite fille libre qui pédalait la jupe et les cheveux au vent dans le soleil de fin d’après-midi! Il n’en tient qu’à toi!


Si tu te sens prête à vivre libre, connecté et en amour avec ton corps, je t’invite à prendre un appel Love Talk!


Si tu veux te préparer pour l’été dès maintenant, les inscriptions pour le cours FLOW PRINTANIER sont ouvertes!

© 2021 En Forme  Pour Soi - Audrey D'Amours , La kiné connectée Tous droits réservés.
Certaines des photographies présentes sur ce site sont une propriété de © Merrithew Corporation.
STOTT PILATES® marque déposée de Merrithew Corporation utilisée sous licence.